La segmentation marketing et la personnalisation ont le vent en poupe : selon un rapport Usabilla, 52% des consommateurs interrogés disent qu’ils sont susceptibles de changer de marque si celle-ci ne fait pas d’effort pour personnaliser les communications.

Mais pour personnaliser les actions marketing, encore faut-il reconnaître les clients ! Or sans système d’information adéquat, on en arrive vite à l’équation suivante : « Madame Durand achète une veste en ligne chez l’enseigne Lambda, puis se rend la semaine suivante dans une boutique de cette même enseigne et achète un pantalon, et enfin 3 mois plus tard retourne dans une autre boutique de cette enseigne y acheter un pull »… Trois achats = trois clientes : c’est ce qu’interprètent la plupart des systèmes d’informations !

Impossible dans ce contexte d’analyser correctement les parcours clients, et même d’oser parler de « connaissance client ». Aussi, pour parer à ce dilemme, la CDP ou Customer Data Platform assure la réconciliation des données clients : c’est-à-dire qu’un client détecté dans une « boutique A » du réseau de la marque sera reconnu dans la « boutique B », tout comme sur le e-shop, sur son smartphone ou encore à l’occasion de ses contacts avec les téléconseillers.

Bref, la CDP contribue au suivi à la trace de vos clients, sur tous les canaux. C’est la base pour travailler convenablement votre segmentation marketing.

Soit la CDP est incluse dans votre outil de segmentation marketing, comme c’est le cas de la solution DATACOOK, soit vous pouvez opter pour une CDP chez les éditeurs du marché spécialisés sur ce créneau, ou encore mandater votre équipe IT pour concevoir votre Référentiel Client Unique.

Catégories : Marketing