Les PME ont tout intérêt à se pencher sur la segmentation de leur clientèle afin de mieux adresser leur marché et d’obtenir de meilleurs taux de transformation sur leurs campagnes marketing.

Pour cela, elles ont à leur disposition 4 stratégies de segmentation marketing.

1 – La stratégie indifférenciée : une PME dont l’offre de produit est standard (comme un producteur de sel, par exemple) peut décider de considérer sa clientèle comme homogène. Bien que moins coûteuse, cette stratégie ne permet pas de se différencier par rapport à d’autres concurrents généralistes, qui proposeraient ces mêmes produits en réponse à un besoin ciblé de la clientèle.

2 – La stratégie différenciée : la PME multi-produits (comme une société de cosmétiques naturelles, par exemple) qui opte pour cette stratégie utilise la segmentation marketing pour amener des réponses ciblées selon les attentes individuelles de ses clients. Cette stratégie lui confère un positionnement concurrentiel qui la distingue des entreprises n’ayant qu’un marketing de masse.

3 – La stratégie concentrée : une PME mono-produit (comme un producteur de savons au lait d’ânesse, par exemple) peut choisir de se focaliser uniquement sur un micro-segment de clientèle. Ce choix peut s’avérer risqué lorsque le marché se retourne et que la PME n’a pas anticipé de position de repli.

4 – La stratégie sur-mesure : la PME qui adopte cette stratégie se focalise sur le besoin client, et la segmentation marketing est l’outil indispensable au bon fonctionnement de son activité. Par exemple, un fabricant de chaussures sur-mesure proposera des matières, styles, prix, différents selon chaque segment de client.